KANAKY: LE SENTIER DIFFICILE DU DIALOGUE


Après le massacre d'Ouvéa qui venait conclure deux ans d'une politique de négation

du peuple kanak menée par le gouvernement de J. Chirac, le nouveau premier ministre,

M. Rocard, s'est engagé sur le sentier difficile du dialogue en envoyant une mission très

consensuelle qui a séjourné en Nouvelle Calédonie du 15 mai au 8 juin.




2A N°224 4 juillet 1988 | par Guy LABERTIT



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout