INTERVIEW DE JIMMY OUNEI

Jimmy Ounei, représentant du FLNKS en France: «J.Chiraca légué une situation de guerre( ... ) Je dis négociation sur la base de l'indépendance.»


Une commission d'enquête s'impose sur le massacre d'Ouvéa. Dix neuf kanaks abattus : dernier geste d'un gouvernement qui pendant deux ans aura agi dans la pire tradition coloniale. Un territoire déchiré, en état de guerre: c'est ce dont hérite le gouvernement Rocard. Olivier Stirn, secrétaire d'Etat des DOM-TOM sous Giscard et qui a rejoint le Parti socialiste, sera en charge du

dossier. Nécessité du dialogue certes, mais sur des bases claires nous dit Jimmy Ounei : l'acceptation de l'indépendance du peuple kanak. Et dans l'immédiat, desserrer l'étau militaire qui étouffe un peuple.






2A N° 218 mai1988 | Par Guy LABERTIT



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout